SOCIETE DES VOLONTAIRES RONCEVAUX


Société déclarée ouverte aux anciens combattants et assimilés
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Derniers sujets
» CHRONIQUES DU MOIS DE SEPTEMBRE 2017
Aujourd'hui à 8:26 par CAL.50

» LES ANCIENS COMBATTANTS DE 1870 A TARBES
Lun 18 Sep - 17:51 par Admin

» ATELIER CREATION
Sam 16 Sep - 10:49 par CAL.50

» DOMERGUE JACQUELINE L'INFIRMIERE HEROIQUE
Dim 3 Sep - 19:58 par CAL.50

» CHRONIQUES DU MOIS D'AOUT 2017
Jeu 31 Aoû - 9:13 par CAL.50

» ANNULATION DE CREDITS ANCIENS COMBATTANTS
Jeu 24 Aoû - 12:07 par CAL.50

» SOLIMAN LE MAGNIFIQUE
Sam 12 Aoû - 9:03 par CAL.50

» Jean PARISOT de la VALETTE  (1494 - 1568)
Ven 4 Aoû - 21:39 par Admin

» LES CHEVALIERS DE L'HÖPITAL DE SAINT JEAN DE JERUSALEM
Ven 4 Aoû - 21:36 par Admin

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Les posteurs les plus actifs du mois
CAL.50
 
Admin
 

Partagez | 
 

 MONUMENT DES VOLONTAIRES A TARBES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PRESIDENT

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 06/06/2016
Age : 74

MessageSujet: MONUMENT DES VOLONTAIRES A TARBES   Ven 10 Juin - 11:17


Statue "la Défense" à Tarbes
© LH. GALEA

A la fin de l’année 1911, à l’initiative de la Fédération Départementale des Volontaires des Hautes-Pyrénées, fut créé un comité destiné à étudier l’érection d’un monument. Ce comité donna à l’unanimité la préférence au projet de Firmin Michelet (1875-1951), pour son projet intitulé « La Défense ».
La statue fut fondue en 1913, mais la guerre de 1914-1918 en retarda la pose. Enfin, le 28 septembre 1919, « La Défense » fut inaugurée par le Maréchal Foch, devant une foule immense venue de tout le Département. 
 
SYMBOLIQUE DE « LA DEFENSE »
 
          Une femme revêtue d’une « stola » (robe drapée) et d’une « palla » (voile) romaines, avec une ceinture portée à la mode grecque. Elle brandit une épée – qui est l’arme noble par excellence -. De la main gauche elle arrête les envahisseurs tandis qu’elle transmet l’arme en la tenant par la lame à la génération montante qui la prend par la fusée.
La génération montante est vêtue à la mode de l’époque, en opposition à la vêture traditionnelle de la bravoure médiévale. L’homme est tombé, sa femme le remplace, puis son enfant.
Crédit texte : L.H. GALEA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MONUMENT DES VOLONTAIRES A TARBES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mouvements volontaires et mouvement reflexes
» Monument aux morts de 1870 de Changé : Honteux
» Restauration du monument de la bataille de Raab
» 2010: Le 18/11 vers 7h00 - Observation suspecte sur les pyrénées entre Tarbes et Toulouse
» Tarbes (Hautes-Pyrénées), journée du 20 mars...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOCIETE DES VOLONTAIRES RONCEVAUX :: HISTOIRE DES FRANCS TIREURS DES TERNES-
Sauter vers: