SOCIETE DES VOLONTAIRES RONCEVAUX


Société déclarée ouverte aux anciens combattants et assimilés
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Derniers sujets
» CHRONIQUES DU MOIS DE JUILLET 2017
Mer 19 Juil - 18:22 par CAL.50

» ORAN 5 JUILLET 1962
Mar 4 Juil - 23:05 par CAL.50

» CHRONIQUES DU MOIS DE JUIN 2017
Ven 30 Juin - 8:17 par CAL.50

» UN HIVER LONG ET RIGOUREUX
Jeu 29 Juin - 23:58 par CAL.50

» LES FUSILIERS MARINS EN ALGERIE
Mar 27 Juin - 18:06 par CAL.50

» LES FUSILIERS MARINS EN INDOCHINE
Mar 27 Juin - 17:55 par CAL.50

» LES FUSILIERS MARINS EN 1939-1945
Mar 27 Juin - 17:46 par CAL.50

» LES FUSILIERS MARINS PENDANT LA GUERRE DE 14-18
Mar 27 Juin - 17:36 par CAL.50

» LES FUSILIERS MARINS EN 1870
Lun 26 Juin - 15:04 par CAL.50

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Les posteurs les plus actifs du mois
CAL.50
 

Partagez | 
 

 HOPITAUX DE 1ERE LIGNE MASH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CAL.50

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 06/06/2016

MessageSujet: HOPITAUX DE 1ERE LIGNE MASH   Jeu 29 Sep - 10:33

MASH (Mobil Army Surgical Hospital)



Dès 1946, l’idée de base fut de positionner les unités chirurgicales au plus près des combats. Les moyens, essentiellement routiers n’étaient pas adaptés à des environnements dépourvus d’infrastructures routières convenables. Les premières unités prévues pour traiter 60 lits, virent le jour – sur le papier – en 1947.
En 1948, (en fait de 1950 à 1968) les unités appelées « Army Medical Service » vont créer des unités plus élaborées appelées MASH au « Medical Field Service » (Ecole de Santé) de Fort Sam Houston (Texas). Deux d’entre elles vont être testées au cours d’exercices.
Chaque unité va comprendre un personnel conséquent :
Un quartier général
Des sections de traitement des traumatismes, de chirurgie, et une unité post-opératoire.
Une section de pharmacie
Une section de rayons X
Un corps de 14 médecins officiers
12 infirmières
2 officiers de planification
Un officier sécurité
97 médecins généralistes et spécialistes
Un train d’ambulances et de véhicules de servitude
Un ou plusieurs hélicoptères d’évacuation de blessés.
Une compagnie de soldats de toutes spécialités pour le fonctionnement de l’ensemble des moyens techniques.
En Corée, le déploiement de ces moyens fut un peu lent, mais dès 1950, le 8067 MASH fut créé à Yokohama (Japon). On mit à jour certains problèmes tels que la capacité de traiter 60 patients était trop faible car il était courant d’avoir 6 à 400 patients par jour. Les unités mises au point étaient trop spartiates pour traiter les blessures de guerre graves. Les tentes étaient glaciales en hiver, étouffantes en été et sombres toute l’année. La lumière diffusée par des ampoules ordinaires était trop faible pour permettre un travail correct.
Les passages réservés à la circulation du personnel médical était non-stérile. Le pire était que la dotation en chirurgiens avait été sous-évaluée. On y remédia par le « Doctors Draft Act » le rappel sous les drapeaux des chirurgiens de renom opérant aux Etats Unis. En attendant la mise en place de ce programme, ce furent des chirurgiens locaux et japonais qui formèrent les équipes de première urgence.
La 8ème armée créée les unités de santé type 8000 qui vont porter les appellations, 8055ème, 8063ème et 8076ème.  Elles vont suivre la 8ème armée tout au long de son engagement, et seront rattachées à la division dans le secteur de la logistique sous la juridiction de la cour martiale en campagne.
Le 6 juillet 1950, la 8055ème quitte Sasebo à destination de Pusan. Elle arrive à Taejon où elle enregistre ses premiers GI’s tués. La 8076ème suit le mouvement, et prend position sur l’axe Taejon-Taegu. Elle va devoir déménager plusieurs fois avant de se fixer dans le périmètre de Pusan.
A présent les autres unités vont suivre à cadence rapide et seront affectées aux secteurs les plus actifs.
La 8076ème est implantée à Hwachon.
La 8063ème à Unchon-ni
La 8055ème à Sochon-ni
La 8209ème à Tachon-ni
La 8225ème à Kwandae-ri
La 8228ème spécialisée dans le traitement de la fièvre hémorragique à Songu-ri près de Séoul.
A noter une unité MASH exclusivement norvégienne formée aux techniques américaines, va être déployée à Tongduchon-ni.
Le transport des blessés étant difficile par voie routière par manque de routes carrossables, ceux-ci vont bénéficier d’une organisation exceptionnelle pour l’époque. Les premiers hélicoptères BELL 47 vont effectuer des rotations non-stop pour amener aux unités chirurgicales du front les blessés de la ligne de feu
.

Insigne d’épaule du 8063ème MASH


[justify]Le service photo des Armées qui couvre ce conflit va laisser des témoignages extraordinaires sur ce que l’organisation de secours aux blessés a pu faire de mieux. Les reporters de Life magazine seront au plus près des combats, et la netteté de leurs clichés nous remplissent d’admiration encore aujourd’hui.
[/justify]

Un blessé en cours d'opération


Un blessé sort du bloc opératoire

Crédit photo ; MASH Unit litterature - Life Magazine


Dernière édition par CAL.50 le Jeu 29 Sep - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CAL.50

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 06/06/2016

MessageSujet: Re: HOPITAUX DE 1ERE LIGNE MASH   Jeu 29 Sep - 10:41

L’HELICOPTERE SANITAIRE


Le Bell 47 G fut le premier hélicoptère au monde à obtenir, en mars 1946, son certificat civil de navigabilité. Il fut fabriqué jusqu'en 1973 tant par la firme Bell Helicopters, que par sa filiale italienne Agusta ainsi qu'au Japon et en Grande Bretagne. Il fut l’auxiliaire irremplaçable des évacuations sanitaires, et il sauva de nombreuses vies humaines.
C'est un appareil mono rotor pourvu d'un rotor bipale en balancier et d'un système anti couple. La voilure principale est équipée d'un stabilisateur gyroscopique exploitant le brevet Young. Les réactions des pales sur les commandes sont limitées par des dispositifs mécaniques : les disques irréversibles. Il est équipé d'un train à patins munis de roues amovibles pouvant être baissées pour les manœuvres au sol. Les patins peuvent être remplacés par des flotteurs permettant le posé sur l'eau. L'appareil peut également être équipé de paniers porte fret ou de porte-brancards pour le transport de deux blessés couchés
.
À vide                                  858 kg
Charge utile                          482 kg
Maximale                              1 340 kg
Vitesse de croisière                135 km/h
Vitesse maximale                    169 km/h
Plafond :                               3 200 m
Vitesse ascensionnelle :           262,2 m/min
Distance franchissable :           395 km
Moteur : 1× Lycoming TVO-435-F1A
Type moteur à pistons
Puissance unitaire 280 ch


[/size]

Chargement de blessés sur un Bell 47
[size=16]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
HOPITAUX DE 1ERE LIGNE MASH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Glivec vs Sprycel
» [Fiche] Ligne de vie - méthode Lenormand (tarot)
» Boutique végan en ligne ouverture en Avril
» Les équipages de 5 avions de ligne rapportent avoir vu des OVNIs (Mexique)
» 67eme de Ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOCIETE DES VOLONTAIRES RONCEVAUX :: GUERRE DE COREE-
Sauter vers: