SOCIETE DES VOLONTAIRES RONCEVAUX


Société déclarée ouverte aux anciens combattants et assimilés
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Derniers sujets
» CHRONIQUES DU MOIS DE JUILLET 2017
Mer 19 Juil - 18:22 par CAL.50

» ORAN 5 JUILLET 1962
Mar 4 Juil - 23:05 par CAL.50

» CHRONIQUES DU MOIS DE JUIN 2017
Ven 30 Juin - 8:17 par CAL.50

» UN HIVER LONG ET RIGOUREUX
Jeu 29 Juin - 23:58 par CAL.50

» LES FUSILIERS MARINS EN ALGERIE
Mar 27 Juin - 18:06 par CAL.50

» LES FUSILIERS MARINS EN INDOCHINE
Mar 27 Juin - 17:55 par CAL.50

» LES FUSILIERS MARINS EN 1939-1945
Mar 27 Juin - 17:46 par CAL.50

» LES FUSILIERS MARINS PENDANT LA GUERRE DE 14-18
Mar 27 Juin - 17:36 par CAL.50

» LES FUSILIERS MARINS EN 1870
Lun 26 Juin - 15:04 par CAL.50

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Les posteurs les plus actifs du mois
CAL.50
 

Partagez | 
 

 CHRONIQUES JOURNALIERES MOIS DE DECEMBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PRESIDENT

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 06/06/2016
Age : 74

MessageSujet: CHRONIQUES JOURNALIERES MOIS DE DECEMBRE   Jeu 8 Déc - 9:39

8 décembre 1594 : invention de la contremarche européenne par Guillaume Louis de Nassau (Groningue – actuels Pays-Bas). Chef de guerre aussi expérimenté que cultivé, il met au point les mouvements tactiques de l’infanterie permettant d’obtenir un « feu roulant » en permutant les lignes d’arquebusiers.
 
8 décembre 1914 : bataille des Falkland (Atlantique Sud). Ayant coulé la flotte vieillissante britannique du contre-amiral Cradock lors de la bataille de Coronel (01/11/1914) au large du Chili, le vice-amiral von Spee tente de rallier l’Allemagne en infligeant le maximum de dégâts possibles au trafic commercial britannique. Il fait un détour par les Falkland pensant au pire bombarder la base de Port Stanley, au mieux y surprendre la flotte du contre-amiral Sturdee qu’il espère bloquée au port en plein charbonnage. Sturdee escomptant cette erreur a placé des vigies sur les hauteurs de l’ile lui donnant le temps de se préparer. Sa flotte surclassant celle de Spee en vitesse, armement et blindage, il venge de manière magistrale Coronel en coulant 4 croiseurs allemands sans perdre lui-même une seule unité. L’Allemagne n’a plus dès lors que l’option de la guerre sous-marine pour gêner les approvisionnements alliés.
 
8 décembre 1925 : publication en Allemagne de l’ouvrage d’Adolph Hitler Mein Kampf . Lorsqu’en 1934 parait en France la première traduction de l’ouvrage – d’ailleurs contre l’avis d’Hitler qui fera un procès à l’éditeur – la couverture est barrée d’une citation de Lyautey : « Tout Français doit lire ce livre ». Mon combat, rédigé en prison après son coup d’Etat raté à Munich (8 novembre 1923) est un exposé particulièrement explicite des thèses nazies (racisme, antisémitisme, antichristianisme, espace vital, revanche, …). Le traducteur André Calmettes expliquera qu’il s’est fait un douloureux devoir de traduire l’ouvrage pour avertir les Français d’un péril qu’il sentait venir d’Allemagne. Ian Kershaw , biographe d’Hitler, estime que 80 millions d’exemplaires ont été diffusés jusqu’à présent dans le monde. Environ 10 millions l’avaient été jusqu’à la fin de la Seconde Guerre Mondiale…
 
8 décembre 1929 : naissance de Gérard de Villiers (Paris). Le créateur de SAS, série de romans d’espionnage mettant en scène Malko Linge le fameux prince mais néanmoins espion à la solde de la CIA, aurait 87 ans aujourd’hui (décédé le 30/10/2013). Avec à son actif 200 ouvrages et au moins 100 millions d’exemplaires vendus dans le monde depuis 1965, Gérard de Villiers est l’un des écrivains français les plus connus et les plus lus. Considéré par beaucoup comme un auteur de littérature de gare à cause d’un style expéditif et de ses répétitives scènes torrides, il a cependant fait l’objet d’un article élogieux du New York Times en janvier 2013 le qualifiant d’auteur de romans d’espionnage le mieux informé, tant ses ouvrages sont géopolitiquement solides et certains même, prophétiques. Le général Rondot le présente comme un « homme au courage physique à la limite de l'inconscience » et Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères comme « extrêmement intéressant, avec un œil et un flair incroyables ».
 
8 décembre 1940 : déchéance de la nationalité française pour De Gaulle. Par décret du 8 décembre 1940, publié au Journal officiel du 10 décembre 1940, page 6043, Charles de Gaulle est déchu de la nationalité française, à effet du 2 août 1940, sur le fondement de la loi du 23 juillet 1940. Ce sera aussi le cas de tous les résistants (lois du 22 juillet 1940 et du 23 février 1941).
 
8 décembre 1941 : déclaration de guerre au Japon. Etats-Unis et Grande-Bretagne répondent à l'attaque surprise de Pearl Harbour.
 
8 décembre 1944 : création des CRS (compagnies républicaines de sécurité). CRS, héritières des groupes mobiles de réserve (GMR) créés par Vichy le 23 avril 1941 et restructurés à la Libération.
 
8 décembre 1955 : adoption du drapeau européen. Par l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. Ses 12 étoiles d’or, pointes en haut, disposées en cercle sur fond d’azur, symbolisent l’union et la solidarité entre les peuples d’Europe. Schumman a choisi la couronne à 12 étoiles (alors qu’il n’y avait pas 12 pays en 1955) en référence à la couronne d’étoile de la Ste Vierge
 
8 décembre 1987 : signature du traité INF. Traité entre l’URSS et les USA prévoyant la suppression des missiles sol-sol ayant une portée comprise entre 500 et 5500 km.
 
8 décembre 1987 : livraison des premiers C-130 Hercules H.
 
8 décembre 1991 : création de la Communauté des Etats Indépendants – CEI  (traité de Minsk). Le traité prévoit aussi la dissolution de l’Union soviétique (URSS). Signé dans un premier temps par la Russie, l’Ukraine et la Biélorussie le traité est contresigné le 21 décembre suivant par 8 autres anciennes républiques soviétiques.
 
8 décembre 2004 : création d’une direction nationale du renseignement (Washington). Faisant suite aux recommandations de la Commission indépendante sur les attentats du 11 septembre 2001, sont créés un poste de directeur national du renseignement, un Centre national de lutte contre le terrorisme et un Centre national de lutte contre la prolifération des armes chimiques, biologiques et nucléaires, ainsi qu'un Bureau pour la protection des libertés civiles et de la vie privée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PRESIDENT

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 06/06/2016
Age : 74

MessageSujet: Chronique du 9 DECEMBRE 2016   Ven 9 Déc - 8:55

9 décembre 656 : bataille du chameau (près de Bassorah-Irak). « Prémisses du schisme entre chiites et sunnites, elle voit s’affronter les fidèles d’Ali, premier imam des chiites, gendre et cousin de Mahomet, au clan des Quraychites, partisans de la sunnah à la tête desquels se trouvait Aïcha, troisème épouse de Mahomet. Elle s’inscrit dans une lutte de succession à la tête du califat. Les Quraychites  sont défaits, suite à leur débandade après la prise du chameau sur lequel se trouvait Aïcha. La séparation réelle entre chiites et sunnites apparaitra après la bataille de Siffin en 657 ». CNE J-B P. (COMLE)
9 décembre 1582 : passage au calendrier grégorien. (En France). Le pape Grégoire XIII décide en octobre, d’abandonner le calendrier julien (utilisé depuis l’an - 46) pour corriger la dérive de 10 jours induite par 15 siècles de pratique. Le roi de France, Henri III, l’adopte le 9 décembre pour son royaume et ses dépendances. Le lendemain du 9 est donc cette année-là, … le 20 décembre. Le calendrier grégorien tout en étant plus exact que le précédent n’est pas mathématiquement parfait et occasionne lui aussi une dérive d’un jour tous les 10 000 ans.
9 décembre 1710 : bataille de Brihuega (guerre de succession d’Espagne). Louis XIV a envoyé le duc de Vendôme à la rescousse de Philippe V réfugié à Valladolid. Celui-ci a été chassé de son trône par une coalition anglo-autrichienne conduite par le maréchal Starhemberg et le comte Stanhope. Apprenant que ces derniers se sont temporairement séparés au pied des montagnes de Brihuega, Vendôme saisit l’occasion qui lui est offerte d’affronter un ennemi à sa portée et se rue sur le détachement isolé de Stanhope après une marche de nuit conduite à très vive allure. La coalition est totalement prise de cours par la vitesse de ce déplacement et les anglais, surpris, doivent se battre seuls. Au terme de violents combats au corps-à-corps au cours desquels Vendôme et Philippe se battent en première ligne, Stanhope et l’essentiel de ses forces se rendent.
9 décembre 1905 : promulgation de la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat. Remplaçant le régime du Concordat de 1801, elle est l’initiative du député Aristide Briand (républicain-socialiste). Votée le 3 juillet à la chambre par 341 voix contre 233, et le 6 décembre, au Sénat, par 181 voix contre 102, elle entre en vigueur le 1er janvier 1906. Elle instaure notamment la liberté de conscience et garantit le libre exercice des cultes. Le régime du Concordat est toujours actif en Alsace et Moselle.
9 décembre 1944 : De Gaulle à Moscou (Ambassade de France). Le général De Gaulle décore une partie du groupe Normandie Niémen (Légion d’honneur, croix de la Libération, croix de guerre).
9 décembre 1992 : débarquement des forces de « Restore Hope » (US) et Oryx (F). (Somalie). Après une nouvelle détérioration de la situation sécuritaire et humanitaire en Somalie, le Conseil de sécurité de l’ONU autorise l'envoi d'une Force d'intervention unifiée (sous commandement américain) afin de garantir un environnement sûr pour l'acheminement de l'assistance humanitaire. Le premier échelon (dont une compagnie du 2ème REP) débarque sur la côte près de Mogadiscio sous les caméras des médias internationaux. Jusqu'à 40 000 soldats (dont 3500 français) tenteront de rétablir la paix, entre les clans armés qui dévastent le pays. Les pertes s'élèvent à 150 soldats tués de décembre 1992 à mars 1995. La forte médiatisation de cette opération fut à double tranchant : les succès opérationnels du début furent rapidement effacés par les incidents et le rapatriement précipité des « boys ». Cependant, aujourd’hui, grâce à Hollywood, l’image générique de cette opération reste le film La chute du faucon noir de Ridley Scott qui met en avant les actes d’héroïsmes américains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PRESIDENT

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 06/06/2016
Age : 74

MessageSujet: Chronique du 12 DECEMBRE 2016   Lun 12 Déc - 11:35

12 décembre 1202 : Pérouse bat Assise (Italie).  Le futur saint François d’Assise, alors jeune homme (21 ans), plein de fougue et loin d’être saint, part combattre la cité rivale de Pérouse.  Arrivés fatigués devant les remparts, après une cavalcade enthousiaste de près de 16 kms, les Assisiates se font tailler en pièces par les Pérousiens à Collestrada sur les bords du Tibre. François est fait prisonnier car il possède un cheval et passe donc pour noble. Il reste prisonnier un an et n’est libéré qu’après l’intervention de son père, le riche commerçant Bernardone.
 
12 décembre 1677 : bataille de Tabago (actuelle République de Trinité et Tobago). Le vice-amiral d’Estrée reprend Tabago aux Hollandais. Dans l’attaque, l’amiral hollandais Binckes est tué. L’ile devient anglaise en 1797 et le reste jusqu’à son indépendance en 1962.
12 décembre 1773 : naissance de Surcouf (Saint Malo). Marin dès 13 ans sur des navires de commerce, il apprend vite le métier dans l’Océan indien. Officier avant 20 ans pour belle conduite au feu puis lors d’un naufrage, il se voit confier par des armateurs un brick armé pour la guerre de course. Sa carrière de « roi des corsaires » commence. Courageux, inventif, humain, il devient grâce à de nombreux exploits la terreur des marins anglais. Il lui arrive régulièrement d’être victorieux en combattant à 1 contre 3. Ayant une conception de l’action navale opposée à celle de Bonaparte (guérilla / combat d’escadres), il décline une offre de commandement du 1er consul et préfère poursuivre ses activités pour son propre compte. Enrichi, il devient armateur. L’imagerie populaire n’a retenu que ses campagnes héroïques, négligeant son implication dans la traite négrière. Une répartie célèbre du corsaire à un marin anglais qui lui reprochait de se battre pour l’argent et non pour l’honneur : « Chacun se bat pour ce qu’il n’a pas ! »
12 décembre 1793 : bataille du Mans. Pourchassés par les bleus (Républicains), les Vendéens de La Rochejaquelein ont pris le Mans (10/12) où ils se sont réfugiés. Epuisés par la traque, ils se laissent surprendre par les Républicains de Westermann. Le combat vire au massacre et 15000 Vendéens sont tués, hommes, femmes et enfants.
 
12 décembre 1899 : création des batteries mixtes d’artillerie (Indochine). A l’initiative du général Borgnis Desbordes et du gouverneur de l’Indochine, Paul Doumer, des batteries mixtes sont créées. Composées d’européens et d’annamites, elles portent de 9 à 14, le nombre de batteries présentes en Indochine.
 
12 décembre 1953 : évacuation de Lai Chau (Indochine). L'armée française évacue le camp retranché de Lai Chau, laissant celui de Dien Bien Phu poursuivre sa montée en puissance. La plupart des évacuations par la piste Pavie seront détruites par la division VM 316.
 
12 décembre 1991 : premier vol du Rafale marine (Istres).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PRESIDENT

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 06/06/2016
Age : 74

MessageSujet: Chronique du 13 DECEMBRE 2016   Mar 13 Déc - 8:41

13 décembre 1739 : combat de Borgo (Corse). Indifférentes au sort de la Corse durant les premières années de rébellion, les grandes puissances européennes s’intéressent de plus en plus à l'île génoise  qui pourrait devenir une base navale stratégique. La France, qui a signé en 1737 la convention de Versailles avec Gênes, respecte ses engagements en intervenant en Corse suite à une demande génoise. Cependant, elle est défaite par les insurgés à Borgo. La pacification ne sera réalisée qu'en juillet 1740.
 
13 décembre 1882 : naissance de l’anthropométrie judiciaire (Paris).  Alphonse Bertillon présente pour la première fois à la préfecture de police de Paris, la fiche signalétique et inaugure ainsi les débuts de la police scientifique.
 
13 décembre 1916 : avalanche dans le Tyrol. Un cantonnement autrichien situé sous le pic Gran Poz dans le mont Marmolada est enseveli sous une avalanche. 300 soldats autrichiens meurent sous la neige. En quelques jours durant ce mois de décembre, le front italo-autrichien aurait perdu près de 10 000 soldats (autrichiens et italiens) du seul fait des avalanches.

13 décembre 1937 : massacre de Nankin (Chine). Les Japonais envahissent la ville de Nankin et commettent l’un des plus grands massacres de la Seconde Guerre mondiale.

 
13 décembre 1974 : mort d’Henry de Monfreid (Ingrande - Indre). Le baroudeur de la Corne de l’Afrique meurt paisiblement, en France, à 95 ans. Sa vie n’a pourtant été qu’une succession d’aventures certes plus ou moins légales, mais toujours habilement racontées dans ses nombreux livres. Lire Les secrets de la mer Rouge.
 
13 décembre 1939 : bataille du Rio de la Plata (Uruguay). Le cuirassé de poche allemand Graf Spee sème la terreur dans l'Atlantique Sud parmi les navires marchands britanniques et décide Churchill à lancer à ses trousses trois croiseurs pour le couler et ainsi maintenir la route commerciale vitale pour la Grande-Bretagne. Le Graf Spee est repéré au large de l'Uruguay et le premier grand combat naval de la Seconde Guerre Mondiale s'engage le 13 décembre, alors qu’en Europe la « drôle de guerre » se poursuit. Rapide et bien armé, il met hors de combat le HMS Exeter et cause de graves dommages au HMS Ajax. Il est cependant lui-même endommagé et doit  trouver refuge dans le port de Montevideo. Obligé de quitter l'Uruguay, pays neutre, le Graf Spee n'est plus opérationnel malgré quelques réparations. Son commandant craignant d'être vaincu par la marine anglaise qu'il pense, à tort, rassemblée à l'embouchure du Rio de la Plata, préfère saborder le navire le 17 décembre. Il se suicidera trois jours plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PRESIDENT

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 06/06/2016
Age : 74

MessageSujet: Chronique du 14 DECEMBRE 2016   Mer 14 Déc - 9:04

14 décembre 1870 : combats sur le Loir. Les combats pour rompre le siège de Paris se multiplient dans la région d’Orléans depuis octobre, les victoires (Coulmiers le 9 novembre) alternant avec les défaites (Beaune-la-Rolande le 28 novembre). Le 5 décembre Gambetta a réorganisé les armées et confié 3 corps d’armée au général Chanzy sous l'appellation de 2ème armée de la Loire. Composée en majorité de mobiles et volontaires, elle parvient à arrêter les troupes du grand-duc de Mecklembourg. Le prince prussien Frédéric-Charles et le général von Moltke, qui croyaient l'armée de la Loire anéantie, sont obligés d’envoyer deux corps supplémentaires en renfort de l’armée du grand-duc pour reprendre l’offensive. Mais la ténacité de Chanzy et la motivation de ses troupes vont surprendre les prussiens qui avoueront plus tard leur admiration. Les 14 et 15 décembre, dans des conditions climatiques éprouvantes avec le froid et la neige, Chanzy parvient à arrêter de nouveau la progression prussienne sur le Loir, entre Morée et Fréteval, avant d’être débordé par le nombre dans le secteur de Vendôme. Le 15 au soir, il ordonne la retraite et se dégage avant que l'ennemi s'en aperçoive, dirigeant ses trois corps par les routes du Mans vers l'Huisne et la Sarthe. Pour lire une synthèse de la guerre franco-prussienne, voir le site Chemins de mémoire.
 
14 décembre 1911 : le pôle Sud est atteint (Antarctique). L’explorateur Roald Amundsen plante le drapeau norvégien au pôle Sud, dans le plus grand secret. Il retrouve le camp de base le 25 janvier 1912, après 2824 km parcourus en 94 jours. Son concurrent britannique Robert Scott meurt en mars 1912 en tentant de rééditer l’exploit.  Voir à ce sujet le site Hérodote.
 
14 décembre 1942 : le Casabianca débarque des agents de renseignement (Corse). Parti d'Alger, le sous-marin français Casabianca du commandant L'Herminier débarque près de Cargèse, dans la nuit du 14 au 15 décembre, cinq agents dont le but est de structurer la résistance Corse. Sans radar, ni renseignement précis sur l'occupation de la côte par l'ennemi, le Casabianca, rescapé du sabordage de la flotte de Toulon, dépose trois Corses, un belge (ex légionnaire) et un agent de l'OSS américain sur la plage de Chioni. Première mission du genre pour ce sous-marin, elle inaugure l'opération baptisée "Pearl Harbour" qui mènera à la libération de la Corse (septembre 1943) en armant le maquis.
 
14 décembre 1995 : signature des accords de Dayton (Paris). Commencée en 1992, la guerre d’ex-Yougoslavie prend fin. La Bosnie-Herzégovine est divisée entre la nouvelle Fédération de Bosnie et Herzégovine et la République serbe de Bosnie. L’IFOR se déploie sur le terrain.
 
14 décembre 2003 :  annonce de la capture de Saddam Hussein (Al Daour – Irak). Arrêté la veille au soir par une unité de la 4e division d’infanterie américaine au cours de l’opération Aube rouge, l’ex chef de l’Etat irakien est identifié formellement le lendemain. Il est exécuté le 30 décembre 2006 après avoir été condamné à mort en juillet 2004.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PRESIDENT

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 06/06/2016
Age : 74

MessageSujet: Chronique du 15 DECEMBRE 2016   Jeu 15 Déc - 9:33

15 décembre 1650 : bataille de Rethel (actuelles Ardennes). Durant la Fronde, Turenne, alors dans le camp des frondeurs, est battu par le maréchal du Plessis-Praslin. Quelque temps plus tard, une fois dans le camp royal et après de nombreuses victoires, le souvenir de cette défaite intriguait : Lorsqu’on demandait à Turenne comment il avait pu perdre à Rethel, il répondait : par ma faute.
 
15 décembre 1805 : création des maisons d’éducation de la Légion d’honneur. Napoléon crée la première maison destinée à accueillir les filles des officiers, sous-officiers et soldats admis dans l’ordre. « Soucieux de combler un vide en matière d’éducation féminine et convaincu du rôle prépondérant que les femmes auront à jouer dans la société, Napoléon définit lui-même le programme éducatif de ces futurs établissements, voulant assurer aux filles des légionnaires civils et militaires « une existence digne et indépendante ». C’est à partir de cette lettre de mission que la première maison d’éducation ouvre ses portes au château d’Ecouen en 1807 ». Voir le site Internet de la Légion d’honneur.
 
15 décembre 1840 : le retour de l’Empereur. Pour  se concilier les Bonapartistes, Adolphe Thiers, ministre de Louis-Philippe, négocie avec les Anglais le retour des cendres de Napoléon 1er, mort 20 ans plus tôt à Sainte Hélène. Le prince de Joinville, fils de Louis-Philippe part chercher les restes de l’Empereur à bord de la Belle Poule. A Paris, un million de Français se massent le long du trajet emprunté par le cortège funèbre pour rejoindre les Invalides. La cérémonie est curieuse : tous les ingrédients pour une communion nationale réussie sont présents, mais la monarchie constatant l’emprise toujours énorme de l’Empereur sur les Français, expédie les festivités tout en les ayant souhaitées.
 
15 décembre 1890 : mort de Sitting Bull (Dakota). Le chef d’une des tribus Sioux responsable, avec Crazy Horse, de la défaite du général Custer lors de la bataille de Little Big Horn est tué pendant son arrestation.
 
15 décembre 1916 : Barbusse lauréat du Goncourt. « L’Académie Goncourt décerne son prix au Feu d’Henri Barbusse ». LCL Rémy. P (EMAT).
 
15 décembre 1940 : le retour de l'Aiglon. Sur ordre d'Hitler, les cendres du fils de Napoléon Ier sont restituées à la France, dans le but de se concilier la bonne volonté du peuple français. Transférées aux Invalides selon un cérémonial décidé par les allemands, l’évènement se déroule dans l'indifférence générale. Hitler est mécontent. Il pensait faire un cadeau et constate que l’effet est nul. La genèse de cet événement est particulièrement bien expliquée dans les souvenirs de Jacques Benoist-Méchin, A l’épreuve du temps  : là encore, l’idée de se concilier la France en honorant un Napoléon, ne fonctionne pas.
 
15 décembre 1944 : décès d’Alton Glenn Miller. « Chef d’orchestre de jazz et tromboniste, il laisse à la postérité les titres Moonlight Serenade, In the Mood et Chattanooga Choo Choo. Avec le grade de capitaine, il se trouve à la tête du Glenn Miller Army Air Force Band, en Angleterre, avec lequel il enregistre des disques et participe à des émissions de radio à destination des soldat au front. Afin de préparer des concerts en France, il prend les airs dans le brouillard à bord  d’un Noorduyn Norseman (petit avion utilitaire d’origine canadienne) afin de traverser la Manche : il n’arrive jamais à destination. Son avion aurait traversé une zone, interdite de vol car destinée au délestage des bombes non larguées par les bombardiers alliés à leur retour de mission (afin de limiter les risque d’explosion en cas d’incident à l’atterrissage) ». CNE J-B P. (COMLE).
 
15 décembre 1948 : Zoé fonctionne (Fort de Chatillon). La première pile atomique française entre en fonction et est inaugurée par le Président de la République Vincent Auriol.
 
15 décembre 1961 : condamnation à mort d’Eichmann (Jérusalem). Enlevé par le Mossad en Argentine, le colonel et haut cadre dirigeant du RSHA (organe gérant la solution finale) est condamné à mort par pendaison. Il est exécuté fin mai 1962.
 
15 décembre 1965 : premier « rendez-vous » spatial. Pour la première fois de l’Histoire, deux véhicules spatiaux (Gemini 6 et 7) parviennent à synchroniser leur vitesse en orbite autour de la Terre à moins de 40 cm l’un de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PRESIDENT

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 06/06/2016
Age : 74

MessageSujet: Chronique du 16 DECEMBRE 2016   Ven 16 Déc - 9:00

16 décembre 1690 : création des compagnies franches de la Marine.  Par ordonnance, 82 compagnies franches sont créées. Représentant 8200 hommes, elles constituent l’infanterie de Marine dont les missions sont celles des fantassins, artilleurs de marine et hommes de bord. Les prémices de l’infanterie de Marine datent cependant de 1622.
16 décembre 1793 : assaut final sur Toulon. Au terme d’un siège commencé en septembre et au cours duquel le jeune capitaine Napoléon Bonaparte, imposé par Robespierre, a pu faire preuve de son génie militaire, l’assaut final est donné par les troupes de la Convention contre les insurgés royalistes appuyés par un contingent britannique. Le corps à corps dure toute la nuit et Bonaparte est blessé d'un coup d'esponton à la cuisse par un sergent britannique. Au matin, la position du "Petit Gibraltar" qui commande l’accès à la ville est prise. Durant les 3 jours suivant cet assaut, une sanglante répression est menée à laquelle Bonaparte n’assiste pas. Il est devenu entretemps général et a été appelé au commandement de l’artillerie de l’armée d’Italie. Le 4 nivôse de l'An II (24 décembre 1793) la Convention vote un décret disposant que : « Le nom infâme de Toulon est supprimé. Cette commune portera désormais le nom de Port-la-Montagne ».
16 décembre 1796 : Hoche appareille pour l’Irlande (Brest). Le vice-amiral Morard de Galles embarque l’armée du général Hoche (15 000 hommes) à bord d’une cinquantaine de navires pour appuyer la révolte irlandaise contre les Anglais. Le mauvais temps fait échouer le projet de débarquement et coûte 7 bateaux à la flotte.
16 décembre 1835 : création d’une nouvelle Légion étrangère. « Par une ordonnance de Louis-Philippe, sur un conseil d’Adolphe Thiers. Après avoir cédé à l’Espagne, le 29 juin 1835, ses 6 bataillons de Légion étrangère (celle de 1831 sous les ordres du général Bernelle), cette  nouvelle Légion voit réellement le jour le 3 février 1836, à Pau. Elle est considérée comme une réserve pour les unités engagées au-delà des Pyrénées mais la révolution espagnole d’août 1836 change son destin : Adolphe Thiers est limogé et le cabinet qui lui succède stoppe l’envoi de renfort dès la fin août. La « nouvelle Légion » composée d’un bataillon à 4 compagnies embarque pour l’Algérie sous les ordres du chef de bataillon Bedeau. Quant aux bataillons cédés à la couronne espagnole, ils sont licenciés en décembre 1838 ». CNE J-B P. (COMLE).
16 décembre 1838 : bataille de la  blood river  (Afrique du Sud). Les Afrikaners ou Boers en gagnant l'intérieur des terres pour fuir la colonisation britannique devenant pesante sur la côte, doivent faire face à la nation Zoulou. Celle-ci aligne 30 000 guerriers parfaitement entraînés et aguerris qui infligent de lourdes pertes aux Boers pénétrant leurs terres.  Lassé par les massacres dont sont victimes les fermiers Boers, Andries Pretorius réunit 500 hommes pour les venger. Le convoi de chars à bœufs (véhicule de combat et de travail du soldat paysan), adopte systématiquement la formation du "laager" pour bivouaquer en sécurité à la nuit tombée. Pretorius choisit de former le cercle défensif dans le méandre de la rivière Ncome pour passer la nuit. Le roi zoulou, Dingan, attaque le campement avec 10 000 hommes en trois vagues successives qui sont toutes repoussées. La combativité des Zoulous ne peut rien contre les fusils afrikaners et la technique défensive adoptée. 3000 Zoulous sont tués contre 2 Afrikaners blessés. La rivière Ncome a été baptisée blood river suite à cette bataille.
16 décembre 1846 : prise de Fatahua (Ile de Tahiti). Le 2ème RIM avec l’aide de miliciens tahitiens escalade les pentes vertigineuses du Diadème où 300 tahitiens sont retranchés et interdisent l’accès à la vallée de la Punaruu.
16 décembre 1883 : prise de Son Tay (Indochine). Défendue par plus de 2500 pavillons noirs, la citadelle de Son Tay (100 canons) est prise d’assaut par les 6000 hommes de l’amiral Courbet après 3 jours de siège. La citadelle est attaquée via le fleuve par la flottille de Courbet (constituée d’infanterie de marine, de fusiliers marins et de tirailleurs annamites) et bien entendu par la voie terrestre avec les légionnaires, les tirailleurs algériens, annamites et tonkinois sous le commandement du LCL Belin. Les pavillons noirs perdent 900 des leurs contre 82 morts chez les Français.
16 décembre 1917 : Patton ouvre une école de chars (Langres - Haute-Marne) Le lieutenant-colonel de cavalerie George Patton, membre de l'état-major du général Pershing, chef du corps expéditionnaire américain en France, crée une école de chars après avoir passé une semaine à Paris pour étudier le char léger français Renault FT-17. L'ouverture de cette école préfigure la création de la toute première unité blindée américaine, qui va s'illustrer dès septembre 1918 lors de l'offensive franco-américaine sur Saint-Mihiel.
16 décembre 1944 : début de la contre-offensive allemande des Ardennes. Profitant du mauvais temps pour contre-attaquer là où on ne l’attend pas, Hitler déclenche l’opération Wacht am Rhein qui coute aux alliés 30 000 morts, jusqu’à Noel. Le manque de carburant pour les blindés allemands ainsi que la fin des intempéries permettent à Eisenhower de reprendre l’initiative et de sauver les hommes de la 101 division parachutiste américaine, retranchés dans Bastogne. 
16 décembre 1959 : accord franco-allemand pour le Transall. Acte de naissance administratif pour l’avion de transport militaire C 160 Transall.
16 décembre 1976 : premier tir du SSBS S3 (centre d’essais des Landes). Premier tir expérimental du missile balistique sol-sol français emportant une tête nucléaire (portée 3500 km). Opérationnel de 1980 à 1996 sur le plateau d’Albion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PRESIDENT

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 06/06/2016
Age : 74

MessageSujet: au revoir   Ven 16 Déc - 9:01

La chronique journalière ferme ses portes pour les fêtes et vous donne rendez vous en janvier Passez de bonnes fêtes !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
CHRONIQUES JOURNALIERES MOIS DE DECEMBRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Padre Pio une pensee par jour pour le mois de decembre
» Fêtes au mois de décembre
» Les Docs du Mois de Décembre 2013
» Aspects du mois de Decembre
» Les bonjours de décembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOCIETE DES VOLONTAIRES RONCEVAUX :: CHRONIQUE JOURNALIERE-
Sauter vers: