SOCIETE DES VOLONTAIRES RONCEVAUX


Société déclarée ouverte aux anciens combattants et assimilés
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Derniers sujets
» CHRONIQUES DU MOIS D'AOUT 2017
Aujourd'hui à 9:59 par CAL.50

» SOLIMAN LE MAGNIFIQUE
Sam 12 Aoû - 9:03 par CAL.50

» Jean PARISOT de la VALETTE  (1494 - 1568)
Ven 4 Aoû - 21:39 par Admin

» LES CHEVALIERS DE L'HÖPITAL DE SAINT JEAN DE JERUSALEM
Ven 4 Aoû - 21:36 par Admin

» CHRONIQUES DU MOIS DE JUILLET 2017
Lun 31 Juil - 14:42 par CAL.50

» LIVRE EN COULEURS
Dim 30 Juil - 10:00 par CAL.50

» ORAN 5 JUILLET 1962
Mar 4 Juil - 23:05 par CAL.50

» CHRONIQUES DU MOIS DE JUIN 2017
Ven 30 Juin - 8:17 par CAL.50

» UN HIVER LONG ET RIGOUREUX
Jeu 29 Juin - 23:58 par CAL.50

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Les posteurs les plus actifs du mois
CAL.50
 
Admin
 

Partagez | 
 

 LES FUSILIERS MARINS EN 1939-1945

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CAL.50

avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 06/06/2016

MessageSujet: LES FUSILIERS MARINS EN 1939-1945   Mar 27 Juin - 17:46

La guerre de 1939-1945


L'école cesse de fonctionner en 1940, et ses installations sont détruites au cours de la guerre. Mais plusieurs unités de fusiliers marins sont constituées.


Le 1er Bataillon de fusiliers marins.


Il est créé en Angleterre le 5 juillet 1940 sous le commandement du lieutenant de vaisseaux Detroyat. Il mène les opérations suivantes:
Opération "Menace" sur Dakar Septembre, 1940.
Surveillance et défense des côtes du Congo à partir de Pointe Noire, octobre 1940 février 1941.
Opération du Gabon et prise de Lambaréné, novembre décembre 1940.
Rattaché à la 1ére division libre française du général de Larminat, il participe à la campagne de Syrie à partir du 8 juin 1941. Il perdra 10 hommes dont son commandant, le capitaine de corvette Detroyat.
Le 30 décembre 1941, le bataillon est transformé en unité de DCA pour le front de Libye. Il recevra 12 pièces de 40mm Bofors. Le 14 février 1942 il part pour Bir-Hakeim jusqu'au 10 juin sous les ordres du lieutenant de vaissea Amyot d'Inville. Durant toute la bataille de Bir-Hakeim, du 3 au 10 juin le bataillon participe de façon continue à la défense antiaérienne et réussi à sauver une grande partie de son matériel. Replié dans la région d'Alexandrie, il se reconstitue et se réarme. A partir de février 1943 le bataillon assure la protection antiaérienne de la 1ére DFL dans la poursuite de l’ennemi germano-italien qui aboutira à la libération de la Tunisie le 14 mai 1943. A partir du 12 juin le bataillon recevra du personnel supplémentaire et du nouveau matériel. Le 24 septembre est décidée la transformation du bataillon en 1er régiment de fusiliers marins unité de reconnaissance de la 1ére DFL.
Le 22 avril 1944 le 1er RFM débarque à Naples pour la dure campagne d'Italie. Garigliano, San Andréa, San Giorgio, Ponte Corvo, Tivoli, Rome, Montefiascone sont autant de combats où le 1er RFM paiera de son sang une progression irrésistible. Ses pertes y seront importantes, 61 morts dont son commandant le capitaine de corvette Amyot d'Inville, et 140 blessés.
Le 16 août 1944 sous le commandement du capitaine de corvette de Morsier c'est le débarquement à Cavalaire à la tête de la 1er DFL. La libération de Toulon puis de Lyon, Autun et les Vosges, l'Alsace, et les derniers combats dans les Alpes au mont Authion jalonnent son action pour la libération de la France.


Le régiment blindé de fusiliers marins.


Il est crée en septembre 1943. Son personnel est issue du bataillon de Bizerte, officiers compris, et dont l'effectif sera complété par des prélèvements du personnel des arrondissements d'Alger et d'Oran. Il est placé sous le commandement du capitaine de corvette Maggiar.
Régiment de chasseur de char, il est affecté à la 2ème division blindée du général Leclerc, et est transféré avec elle en Angleterre. Ses escadrons répartis dans les groupements tactiques de la division, l'épopée du RBFM sera dés lors, celle de la 2eme DB.

  • débarquement le 26 août 1944 à St Martin de Vieuville, campagne de Normandie; prise d'Alençon le 11 août;
  • le 25 août elle entre dans Paris par le pont de Puteaux. Un des chars du RBFM arrive le 1er sur la place de l'Etoile;
  • campagne des Vosges, combats de Dompaire - Damas le 13 septembre ; prise de Baccarat le 31 octobre;
  • campagne d’Alsace, libération de Strasbourg le 23 novembre;
  • opérations sur le front de l'est et en Allemagne de décembre 1944 à février 1945;
  • opération sur la poche de Royan en avril 1945;
  • retour en Allemagne en mai 1945; prise de Berschtesgaden.




Le 1er bataillon de fusiliers marins commandos.


En Angleterre, en mars 1941, l'enseigne de vaisseau Kieffer réussit à constituer un groupe de commandos français à base des volontaires des forces françaises libres rattachés aux commandos britanniques. Après les stages d'entrainement dans les camps anglais, ce groupe commandos prend le nom de 1ére compagnie de fusiliers marins. En mars 1942, la 1ére compagnie de fusiliers marins suit le stage de formation des commandos britanniques d'Achnaccary, en Écosse; les français sont les premiers étrangers à être admis dans l'école aux épreuves surhumaines. En 1943, la compagnie devient 1er bataillon de fusiliers marins commandos.
Ce bataillon mènera les opérations suivantes:
- raid sur Dieppe le 19 août 1942, une quinzaine de fusiliers marins participent à ce raid;
- au cours de l'hiver 1943-1944, le 1er bataillon de fusiliers marins commandos participe à différentes opérations sur les côtes françaises, belges et hollandaises, Graveline, Biville, Jersey, Etreta en 1943, en 1944 Midelkerke (Belgique), Schevelingen (Hollande), raids de sondage;
- dans la nuit du 27 au 28 février 1944, six fusiliers marins commandos conduits par le capitaine Trepel (second de Kieffer) disparaissent dans une opération de reconnaissance sur la côte de Wassenaar;
- 6 juin 1944: côtes de Normandie, opération Overlord, débarquement et campagne de Normandie.
Les commandos sont répartis en 2 troop (n°1 et Cool placées sous les ordres du lieutenant de vaisseau Kieffer (n°4 commandos) et intégrée à la 1ere brigade de commandos, commandée par le brigadier Lord Lovat. Les troupes françaises s’élèvent à 177 hommes, la troupe n°1 est commandée par l'enseigne de vaisseau Guy Vourch, la troupe n° 8 par l'officier des équipages Loffi. Elles débarquent en tête sur la plage de Ouistreham.
Au cours des 1ers jours de combat, les commandos ont eu neuf tués et trente huit blessés. Contrairement à une action classique de commandos le bataillon mènera trois durs mois de combat. Après l'opération en Normandie, le commando regroupé en Angleterre est reconstitué, débarquera en Hollande à Valcheren. L'attaque est déclenchée le 31 octobre 1944. Les commandos remplissent leur mission mais perdent 20% de leur effectifs. Le 2 novembre la ville est entre leurs mains. Valcheren est libérée le 9 novembre, l’accès au port d'Anvers est assuré. Cette opération militaire a constitué l'un des plus audacieux et magnifique fait d'armes de cette guerre. le bataillon de fusiliers marins reste dans les îles hollandaises jusqu’à l'armistice. Il fait ensuite un séjour de deux mois en Allemagne occupée, puis rallie Londres où il est dissous peu après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LES FUSILIERS MARINS EN 1939-1945
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AUX POSTES DE COMBAT (Doubles pages) 1939-1945
» (1939-1945) Les photos de Foo Fighters seconde guerre mondiale
» L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945
» FORUM FUSILIERS MARINS ET COMMANDOS
» Archives Normandie 1939-1945 ne répond plus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOCIETE DES VOLONTAIRES RONCEVAUX :: GUERRE 39-45-
Sauter vers: